La chrétienne Asia Bibi acquittée, les femmes de la Chapelle-Pujol toujours harcelées dans l’espace public, un homme trans-identifié porte plainte contre des esthéticiennes qui ont refusé de l’épiler, Dennis Hof élu au Nevada, des femmes violées après leur accouchement

Le 23 novembre à Paris se tiendra une discussion sur l’abolition de la prostitution organisée par Osez le féminisme ! et le Mouvement du Nid sous l’égide de l’actrice Ashley Judd, co-fondatrice de Time’s Up, mouvement d’action créé par des célébrités d’Hollywood pour dénoncer les agressions sexuelles au sein de l’industrie. Quatre survivantes de la prostitution interviendront. Pour participer, il suffit de vous inscrire.

Asia Bibi, une Pakistanaise chrétienne condamnée à mort pour blasphème après avoir bu de l’eau provenant d’un puits, a passé huit ans en prison avant d’être finalement acquittée. Des manifestants musulmans ont réclamé sa pendaison pendant trois jours. La France s’est dite prête à accueillir la jeune femme et son mari a réclamé l’asile aux Etats-Unis, à la Grande-Bretagne et au Canada.

La cycliste Sarah Fader a refusé de concourir contre Rachel McKinnon lors de la finale d’une compétition à Los Angeles. Rachel Mckinnon a participé à cette finale le 13 octobre, remportant ainsi le titre de championne du monde de cyclisme féminin pour les femmes entre trente-cinq et quarante-quatre ans. D’autres femmes ont abandonné la course mais seule Sarah Fader s’est exprimée publiquement pour dénoncer les avantages physiques du sexe masculin de McKinnon.

Les femmes du quartier Chapelle-Pajol dans le XVIIIe arrondissement de Paris, qui en mai 2017 avaient publié une lettre pour dénoncer leur quotidien dans l’espace public dominé par les hommes, rapportent que la situation a empiré. On ne trouve aucune femme dans les cafés, le harcèlement et les vols sont courants et les trafiquants ont pris les rues d’assaut.

Jonathan Yaniv, un homme non-opéré s’identifiant comme une femme et qui se fait aussi appeler Jessica Yaniv, a porté plainte contre seize esthéticiennes de divers instituts de beauté lui ayant refusé une épilation brésilienne, à Vancouver au Canada. Il a saisi le Tribunal canadien des droits de la personne pour discrimination selon son identité de genre. La plupart de ces femmes sont dans une situation précaire et n’ont pas les moyens de se constituer une défense. Une décision de justice force les médias à anonymiser son nom sous les initiales JY mais le site Gendertrender a révélé son identité. Y a été publié entre autres une conversation privée dans laquelle Yaniv demande conseille à une femme sur comment se « lier » aux jeunes filles qui changent leurs protections hygiéniques dans les salles de bain. Il prend le prétexte, sans aucun doute inventé de toutes pièces, d’un trajet par bateau où il lui serait possible de voyager en compagnie de pré-adolescentes en sortie scolaire et de devoir « changer de serviette » en leur compagnie. Yaniv, un homme adulte, demande s’il serait approprié d’aider les jeunes filles à mettre un tampon en s’enfermant avec elles dans un cabinet, sous couvert de solidarité féminine. Il commente la longueur des ficelles de tampons, demande à son interlocutrice si les jeunes filles se dévoilent entre elles et si elle a déjà vu « des nichons et des chattes », exprimant sa déception de n’avoir vu « qu’une fille en culotte », lui qui s’attendait à « voir les filles seins à l’air ». Sur la plateforme askFM, plusieurs adolescentes ont relevé le harcèlement sexuel d’un homme dont le numéro n’est autre que celui de Jonathan Yaniv. Une des femmes harcelées par Yaniv raconte que près de vingt-six différents cabinets d’avocat lui ont tourné le dos en invoquant soit un manque d’expertise dans le domaine soit la peur de la réaction du lobby transgenre.

Dennis Hof, célèbre proxénète du Nevada où la prostitution est légale, était avant sa mort propriétaire d’au moins cinq maisons closes dont le fameux Moonlite Bunny House Ranch. Il concourrait à l’élection de l’assemblée du Nevada avec le soutien de Donald Trump quand il a été retrouvé mort à soixante-douze ans le 16 octobre le lendemain de sa soirée d’anniversaire. Selon la loi du Nevada, son nom n’a pas pu être retiré de la liste électorale et le parti républicain a encouragé la population à voter pour lui pour ne pas perdre un siège face à la démocrate Lesia Romanov. Hof a ainsi été élu post-mortem avec une majorité des voix de 70%. Hof a été maintes fois accusé de viol par les prostituées de ses maisons closes mais n’a jamais été condamné.

La journaliste Ginger Gorman révèle que de nombreuses femmes, après leur accouchement, sont violées par leur mari ou leur compagnon au lendemain de la naissance de leur enfant. Plusieurs femmes témoignent de ces agressions alors même qu’elles ont encore des points de suture suite à un déchirement et l’une d’elle raconte que l’acte lui a causé une infection de l’utérus. On ne sait pas combien de ces viols sont commis dans ce contexte mais Gorman suggère que ces agressions sont fréquentes. Selon les médecins, les femmes mettent au strict minimum six semaines à se remettre d’un accouchement. Et même après six semaines, le corps n’est pas pour autant prêt à supporter des actes sexuels.